Entreprises French Tech in the Alps - Grenoble A LA UNE Actus

MeteoSwift : la nouvelle start-up qui a le vent en poupe !

MeteoSwift est la nouvelle start-up cleantech grenobloise qui utilise l’intelligence artificielle au service de la transition énergétique ! Aux manettes, Morgane Barthod sa CEO et une équipe de 7 personnes basés au Tarmac (Inovallée, Meylan) et à Toulouse.

Morgane nous a parlé :

  • des opportunités de marchés qu’offrent la loi de transition énergétique 2015,
  • de la scalabilité de leur business model basé sur l’intelligence artificielle,
  • de leurs premiers contrats qui sont déjà internationaux,
  • et de l’arrivée de Jonathan, web développeur alternant de la promo 1 du Campus Numérique in the Alps !

Avis aux business angels qui s’intéressent à l’intelligence artificielle et/ou à la transition énergétique….une levée de fonds est en cours !


C’est quoi MeteoSwift ?

MeteoSwift vend de la prédiction de production d’énergies éoliennes à ses producteurs et distributeurs.

Voici le projet de cette nouvelle start-up expliqué par Morgane Barthod en 50 secondes TOP CHRONO :

D’où est née l’idée ?

Morgane a créé le projet à la suite de ses études d’ingénieur. Elle a toujours été passionnée par les énergies renouvelables. C’est plus précisément à Toulouse qu’est né le projet, dans un bureau d’études, alors que Morgane réalise sa thèse qui lie les probabilités à la cartographie des ressources éoliennes en France métropolitaine et en Outre-Mer.

Là, l’équipe s’est vite rendue compte que la prévision allait devenir un « must have » pour les parcs éoliens. En effet, il y a quelques années, les énergies renouvelables comme l’éolien, n’étaient pas rentables, balbutiantes et le plus souvent subventionnées. Les prochaines années annoncent un véritable tournant puisque le prix du kWh se rapproche du prix du marché. De plus, en 2015, la loi de transition énergétique décide de changer le mode d’équilibre du réseau.

Si le parc ne respecte pas cette loi, il est soumis à des pénalités ! MeteoSwift s’engage à réduire leurs pénalités voire à leur offrir de nouvelles opportunités.

Auparavant, les pars éoliens pouvaient injecter de l’électricité dans le réseau à tout instant. Désormais, du fait du plus grand volume de production, la loi impose aux parcs éoliens d’annoncer, la veille, leur prévision de production distribuée dans le réseau. Si le parc ne respecte pas cette loi, il est soumis à des pénalités !

Pourquoi avoir quitté Toulouse pour Grenoble ?

« Je me suis installée à Grenoble pour des raisons personnelles. Mais c’est aussi là que nous avons trouvé, très rapidement, des personnes qualifiées pour nous aider à développer le produit. » (ndlr – Ils ont trouvé tous leurs ingénieurs et développeurs à Grenoble : à l’Ensimag pour la partie mathématique et au Campus Numérique in the Alps pour le développement web).

 


EVENEMENT FRENCH TECH IN THE ALPS – GRENOBLE

evenement-campus

Le Campus Numérique in the Alps annonce le lancement de sa deuxième saison : 
Jeudi 18 mai
18h00
Cinéma Pathé Chavant

Je participe !


Qu’est-ce que vous vendez et à qui ?

Nous vendons des prévisions aux parcs éoliens, à des aggrégateurs et des gestionnaires de réseau (comme Enedis avec qui ils ont déjà signé un contrat).

Leurs offres ont une base commune mais sont personnalisées en fonction des problématiques, des opportunités de leurs clients et de la politique énergétique des territoires :

  • PACK #1 : Prévisions météorologiques. MeteoSwift a déjà déployé ce type de contrat au Brésil, et en Australie.
  • PACK #2 : Prévision sur-mesure à haute valeur ajoutée
  • PACK #3 : Mise en place de contrats pilotes de 6 mois (plusieurs contrats ont été signés en Europe)
  • PACK #4 : Formation aux nouveaux règlements liés à la loi de transition énergétique

Leur proposition de valeur consiste à :

  • réduire les pénalités des clients dues au règlement des écarts
  • permettre à leurs clients de déployer de nouvelles stratégies de vente dans le réseau

En quoi votre business model est scalable ?

Tout l’enjeu réside dans la finesse de la prévision en fonction du besoin du client. Ainsi, nous développons plusieurs systèmes d’intelligence artificielle en fonction de la typologie de clients.

Par exemple, le gestionnaire de réseau est intéressé par les scénarios extrêmes tandis que l’organisme de trading d’électricité a besoin d’avoir l’information de production la plus précise possible…etc.

A court-terme, l’objectif de MeteoSwift est d’obtenir un maximum de cas d’usages pour, au delà de la vente, affiner leurs probabilités et leurs algorithmes. C’est à partir de cette base d’information que cette nouvelle start-up aura un business model scalable !

Auparavant, le développement commercial se faisait principalement grâce au concours d’innovations. Mais très vite le bouche à oreille a fonctionné ! Le monde des grands groupes dans le secteur énergétique est petit, ce qui leur donne de bons signaux pour la suite et donc pour l’acquisition de nouveaux clients et de nouveaux cas d’usages.

Vos ambitions ?

Déploiement géographique – Morgane : « Nous souhaitons nous développer rapidement au niveau européen et mondial ! » Grâce aux données Météo France et d’autres organismes de prévisions météorologies, leurs prédictions couvrent déjà le secteur européen voire certaines zones hors d’Europe.

nouvelle start-up meteoswift

Carte représentant le déploiement de MeteoSwift en Europe !

Développement vertical (sectoriel) : Développement de la solution à l’éolien off-shore.

Développement horizontal (sur un autre métier de la chaine de valeur) : Développement du conseil pour l’appui à la prise de décision sur la stratégie de vente d’électricité. Comment ? En affinant les réponses à ces deux questions cruciales : « A quel prix on vend ? » et « A quelle hauteur va-t-on être pénalisé ? »

Au niveau de la concurrence, les aggrégateurs existants font déjà de la prévision de production mais ils n’ont pas la connaissance métier pour le faire sur les énergies renouvelables et notamment l’éolien.

Que recherchez-vous aujourd’hui ?

Au niveau commercial et technique, comme nous l’avons vu auparavant, MeteoSwift recherche de nouveaux clients-pilotes et notamment des contacts de grands comptes en France et à l’international.

MeteoSwift sont en train de levée entre 300-400K€, pour sécuriser 2 profils techniques qui travaillent déjà dans cette toute nouvelle start-up et recruter 1 profil commercial. Avis aux intéressés, MeteoSwift recherche, d’ici la fin d’année, des business angels qui s’intéressent à l’intelligence artificielle et/ou à la transition énergétique

Pour information, l’équipe est composée de 4 co-fondateurs :

  • Corinne Dubois qui a plus de 10 ans d’expériencesdans le secteur éolien
  • Isabelle Quenault qui assume 25 ans d’expérience dans la météorologie au sein de Météo France
  • Loïc Girardier, un mathématicien de formation avec un profil commercial et une expérience dans l’accompagnement d’entreprises innovantes
  • Morgane Barthod, une spécialiste du BigData dans les énergies renouvelables, qui est également CEO de l’entreprise.

Quelques conseils à donner aux autres startupper ?

« Prendre le temps de bien réaliser son pacte d’associé est très important parce que ça dure 10 ans ! »

Morgane : « Quand on créé l’entreprise au départ, on tout sauf envie de se plonger dans la partie administrative et juridique et plus particulièrement sur des éléments qui traitent des clauses de quand ça va mal. J’ai pris le temps de le faire, car un pacte d’associé, ça dure 10 ans !»

Que lisez-vous ?

Transition énergétique, une chance pour l’Europe de Claude Turmes. Disponible ici 

Qu’écoutez-vous pour travailler ou vous détendre ?

Morgane : « Je n’écoute pas de musique en travaillant, j’écoute même du bruit blanc pour me concentrer. Pour me détendre, quand je rentre, j’écoute plutôt du Ludovico Einaudi ».

 


Le parcours de croissance de cette nouvelle start-up cleantech

Avril-Mai 2015 : Idée & opportunité à Toulouse

Décembre 2015 : création de la société

2016 :

  • Arrivée dans l’incubateur le Tarmac. Ils sont aussi accompagnés par l’accélérateur de l’Ecole Polytechnique
  • Recrutement de 3 personnes
  • Gain du concours Mondial de l’Innovation, Prix des jeunes entrepreneurs Arcelor Mittal & Cleantech Open France qui leur a permis de financer le début de l’activité
  • Obtention de la Bourse French Tech qui a permis de d’accompagner et de former Morgane à la stratégie commerciale
  • Montage d’un programme de R&D collaboratif pour répondre à des problématiques techniques (fonds FEDER). Avec Institut en recherche informatique de Toulouse et notamment un laboratoire qui faisait une branche d’intelligence artificielle qui n’avait pas encore été développées sur la prévision éolienne & le centre National de Recherche Météo.

Novembre 2016 : Premier contrat décroché !

Avril 2017 : Arrivée de John, web développer issu du Campus Numérique in the Alps


LE BONUS ! Vu dans le bureau de Meteo Swift, la nouvelle start-up #Cleantech :  nouvelle start-up

 

Laissez un commentaire.

dispositif anti-spam *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.