L’écosystème grenoblois a accueilli, à l’occasion d’une séance de plus de 2 heures de présentation et d’échanges, David Monteau (Directeur de la mission French Tech), Jean-Romain Micol (responsable des métropoles French Tech) et David Adolphe (DGE) afin de faire le point sur les premières avancées de Digital Grenoble un an après sa labélisation et ses perspectives pour 2016.

Des échanges riches

Près d’une trentaine d’entrepreneurs éminents et acteurs de l’écosystèmes grenoblois se sont mobilisés* à cette occasion pour témoigner de leur vision du projet, discuter des apports et des retombées de la French Tech sur le territoire, mais aussi proposer des pistes d’amélioration au sein de l’écosystème comme au niveau national pour faire progresser la qualité de l’accompagnement des startups.

Un point d’étape important, tandis que les ministres de Bercy devraient se prononcer dans les semaines à venir sur la reconduction du label aux métropoles French Tech de la première vague, et à quelques jours d’un nouveau pas pour Digital Grenoble qui verra sa gouvernance définitive se mettre en place à l’occasion de l’Assemblée générale de transformation de l’association en S.C.I.C.

Feuille de route 2015 : l’heure du débriefing

Ils étaient présents

* Thierry Alvergnat (Clust’R Numérique), Jonathan Bonzy (Une Petite Mousse), Jean-Louis Brunet (Grenoble Angels), Didier Chaminade (Orange), Catherine Colin (Made in Design), Renaud Cornu-Emieux (GEM), Sam Guilaumé, Isabelle Guillaume (Minalogic), Cyril Isabello (Grenoble-Alpes Métropole), Antoine Level (Squadrone System), Christophe Mathevet (Cotranet, Inovallée), Philippe Mattia (Maya Technologies – Le Carré), André Meyer (Grenoble Angels), Loris Nicolas (Digital Grenoble), Eric Pierrel (Itris, Startup Maker), Daniel Pilaud (IT Translation), Laurent Ponthieu (Rolls Royce), Boris Saragaglia (Spartoo), Jean Vaylet (CCI), Jean-Pierre Verjus (Digital Grenoble).