En accord avec la French Tech, nous avons opté pour ne pas nommer un CEO « issu du monde industriel » (désignation initiale du cahier des charges) comme chaque autre ville candidate, dans l’incapacité de construire une structure et son modèle économique en si peu de temps. A cet égard, l’équipe French Tech nous a, dès cet été, dispensé de renseigner cet item du cahier des charges.

Notre proposition de gouvernance, faite en accord avec la Métro, est de :

  • poursuivre pour un certain temps, en mode projet avec l’équipe actuelle (en tout ou partie) augmentée de quelques personnalités issues du monde industriel
  • se doter d’une personnalité morale, sous forme d’association préfigurative, afin de pouvoir au plus vite (d’ici quelques semaines) :
  1. initier et faire fonctionner le totem
  2. accompagner les porteurs de projets d’accélérateurs (dès la sortie de l’appel à projet correspondant)
  3. construire l’entité « privée » Digital Grenoble (objectif : la mettre en oeuvre en juin 2015)

L’association

Son financeur « en cash » très très majoritaire sera la Métro (mais aussi la Communauté de Communes du Pays du Grésivaudan) ; d’autres acteurs apporteront au moins des actifs en personnel mis à disposition (Minalogic, ClusterEdit, AEPI, CCI, Grenoble Ecole de Management, Inovallée). C’est donc la Métro (et ses partenaires de premier rang) qui naturellement choisira(ont) son Président et définira(ont) l’enveloppe permettant de salarier au moins une personne.

Une personne sera nommée responsable du « Totem » et des services associées (dans une association, il semble qu’on appelle cette fonction « délégué général », mais ceci devra être discuté avec le CA).

La Société de droit privée (à ce stade de type SCIC – Société Coopérative d’Intérêt Collectif)

Une société a des actionnaires, un board, un PDG ou un Président, voire un conseil de surveillance. Cette société sera constituée selon les règles de l’art et ses actionnaires décideront de sa gouvernance. Nous reviendrons sur ce sujet dans un prochain post.

Ceci est la cadre dans lequel les décisions seront prises.