L’Université Joseph Fourier de Grenoble a inauguré le 11 juin dernier son infrastructure mutualisée de stockage de données informatiques baptisée SUMMER (Stockage Unifié Mutualisé Massif Evolutif et Réparti), développée avec le soutien de ses partenaires industriels : Bull, NetApp et Stedia. SUMMER a pour objectif d’apporter à l’UJF et ses partenaires une solution technique et écologique aux besoins de stockage des données informatiques nécessaires à leurs activités scientifiques et pédagogiques.

Lancement réussi pour SUMMER

Novatrice dans le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’infrastructure SUMMER apporte une solution technique et écologique aux besoins de stockage des données informatiques.

La communauté des constructeurs et utilisateurs de SUMMER était au complet le 11 juin dernier pour inaugurer sur le campus de Grenoble la nouvelle infrastructure mutualisée de stockage de données informatiques développée par l’UJF (Université Joseph Fourier) avec le soutien de ses partenaires industriels : Bull, NetApp et Stedia. Pour l’événement, les autres universités, les organismes de recherche et les collectivités étaient présentes, SUMMER (Stockage Unifié Mutualisé Massif Evolutif et Réparti) ayant en effet vocation à être mutualisée à l’échelle de la future Université Grenoble Alpes.

« Notre avance en recherche est liée aussi à notre capacité à anticiper et à faire les bons choix en matière de stockage de données scientifiques », a commenté Patrick Lévy, président de l’UJF dans son discours inaugural avant de rappeler les enjeux écologiques d’une telle infrastructure.

Dès le début 2014, cet espace de stockage sera accessible à la communauté scientifique et pédagogique. Conçu dès le début du projet par une équipe de collaborateurs des laboratoires, des composantes et de la DSI, cette infrastructure mutualisée couvre les centres de données, l’énergie, les ressources humaines (administration et exploitation). Le projet a pour but d’optimiser les coûts, tout en augmentant la valeur apportée par l’infrastructure de stockage : sécurité, souplesse, performance, etc.

Le projet SUMMER s’intègre en effet dans la démarche globale de développement durable engagée par l’UJF depuis 2011. L’Université Joseph Fourier est ainsi devenue la première université française à obtenir le statut de « participant » au « European code of conduct for data centers » et la 3ème université européenne à obtenir ce label.

SUMMER en chiffres

  • Capacité de stockage initiale : 1 Peta Octets (440 disques durs déployés)
  • Capacité utile cible en 2018 : 4 Peta Octets
  • Réparti sur 3 data centres distincts sur le Domaine universitaire.

En savoir plus sur SUMMER 

Source : extrait communiqué de Presse UJF 12/06/2014

Bonus bourse French Tech

Recevez les meilleurs conseils des start-up qui l'ont décrochée!

Veuillez confirmer votre abonnement en cliquant sur le lien reçu dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This