Start-up grenobloise Linkio attaque le marché de l’automatisation de l’habitat en proposant des solutions simples, abordables et malines pour s’attaquer aux petits soucis du quotidien.

 Campagne kickstarter jusqu’au 7 janvier : http://kickstarter.linkio.net

La domotique à la portée de tous

La solution Linkio permet de contrôler par l’intermédiaire d’un smartphone les prises électriques, mais aussi les interrupteurs, ou encore les appareils recevant un signal infrarouge comme les climatiseurs ou les téléviseurs. Ainsi l’oubli d’un appareil allumé ou d’un chauffage électrique n’est plus ni un risque pour votre logement, ni synonyme de fatalité quant à l’explosion de votre facture d’énergie. Ce contrôle offre aussi la programmation de l’allumage et de l’extinction de vos appareils, et offre ainsi la possibilité de vraiment diminuer votre facture EDF.

L’originalité de ces solutions vient de leur simplicité d’utilisation, du nombre d’appareils commandables (la commande infrarouge est un atout pour le moment unique sur le marché) et par conséquent du champ très large d’applications, ainsi que de leur coût vraiment contenu.

Ainsi, un pack Linkio coûte 99€ quand la concurrence est au minimum 2.5 fois plus chère, et les modules supplémentaires sont vendus presque au prix de leur équivalent non-connecté.

L’open source et la maîtrise de vos données personnelles n’est pas en reste, puisque le langage de programmation sera ouvert et que la possibilité est offerte de ne pas passer par un serveur extérieur pour l’envoi des commandes vers votre domicile, vous assurant la protection de votre vie privée.

equipe LinkioC’est le pragmatisme vis à vis de l’internet des objets qui anime les 5 grenoblois et 2 américains de l’équipe Linkio, pour proposer des solutions qui ne soient pas des gadgets mais qui permettent une vraie amélioration de la vie quotidienne.

Linkio introduit une approche nouvelle du marché de la domotique, en souhaitant faire plus simple, plus ouvert et beaucoup moins cher que les offres existantes.

Et c’est ce que nous nous sommes attelés à faire, via une appli très intuitive, un paramétrage et une installation rapide, très automatisée et ne requérant aucune connaissances techniques particulières, et l’utilisation de standards ouverts qui permet à tout un chacun de développer de nouvelles applications, ou encore d’intégrer des modules tiers à l’écosystème linkio.

Une campagne de financement participative

Pour financer son développement, une campagne de financement participatif a été lancée, offrant les produits de la société en préachat. Ainsi Linkio teste la validité de son concept tout en collectant les fonds nécessaires à l’industrialisation de ses produits. Grâce à ce mode de développement, c’est directement à l’export que la société se lance, en Europe mais aussi aux Etats-Unis, en Russie, en Scandinavie ou même en Corée.

C’est en utilisant la bande des 2.4 GHz, disponible dans tous les pays du monde, ainsi qu’en produisant 3 systèmes de prises différents (à choisir à la commande), que nous pouvons ainsi investir à l’international.

Pour financer Linkio le crowdfunding s’est rapidement imposé comme première source de financement. Cela représente pour nous un moyen de réaliser notre projet en partenariat avec nos premiers clients, nous attendons énormément des informations que nous allons glaner via les retours de nos “backers”, pour faire des évolutions et nouvelles fonctionnalités de linkio la solution idéale pour tous ceux qui auront cru en ce projet.

Ensuite nous allons nous orienter vers un second tour de financement plus classique, pour avoir les moyens de développer l’entreprise et d’embaucher les personnes qui nous permettront de créer les nouveaux modules Linkio.

Nous passons par la plateforme de crowdfunding kickstarter, car c’est la plus grosse plate-forme pour les projets techniques comme le nôtre et qu’elle nous assure donc le plus de chances de succès. De plus son audience est mondiale, ce qui correspond à l’ouverture de linkio.

Pour le moment, c’est plus de 200 contributeurs qui ont cru à notre projet, ce qui nous a permis de récolter presque 30 000 € . Encore un peu de chemin reste à faire pour arriver à l’objectif de 50 000€ qui vont permettre de commencer l’industrialisation des modules.

Dès la fin de la campagne en janvier, Linkio va investir dans l’industrialisation, puis dans le développement de nouveaux produits, et notamment des capteurs, pour rendre l’écosystème encore plus vaste et utile.

Bien entourés et soutenus à Grenoble par un écosystème local très dynamique, fédéré autour de “Digital Grenoble” la French Tech grenobloise, nous espérons continuer à nous développer et embaucher localement.

Vous pouvez soutenir l’entreprise jusqu’au 7 janvier à l’adresse http://kickstarter.linkio.net et en apprendre plus sur notre projet à http://linkio.net