IPM France est la première entreprise de French Tech in the Alps à obtenir, en 2018, le Pass French Tech. Ce label est attribué, au niveau national, aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l’international.

IPM France accueille cette nomination avec beaucoup de fierté d’autant plus qu’elle est la première entreprise drômoise à l’obtenir ! C’est une très belle récompense pour ses équipes qui œuvrent au quotidien pour développer la PME.

IPM France développe une solution de bornes intéractives clés en main et Made in France. 

 

Les solutions bornes d’IPM France sont conçues en France et se veulent adaptées aux spécificités métier de différents marchés. Parmi ses références, l’entreprise compte de grandes entreprises comme Orange, la Société Générale, Free, Carrefour, Auchan, AGFA Healthcare, Velib’, la Française des jeux, l’Assurance Maladie, la RATP, la SNCF…

L’entreprise basée à Romans sur Isère a déjà déployé près de 12 000 bornes interactives depuis sa création en 2006, et se positionne comme leader français dans ce domaine. Pour se développer, IPM France compte une équipe de 50 personnes.

 

Au sein de French Tech in the Alps, le Pass French Tech est opéré par Minalogic. Il permet aux entreprises labellisées de bénéficier d’un accès privilégié, fluide et simplifié aux offres de BPI France, Business France, Coface et/ou INPI, selon 4 axes. IPM France mesure l’importance de l’accompagnement qui va être mis en place et de tous les avantages qui lui sont offerts par le Pass French Tech. Ainsi, elle espère recevoir une aide dans les domaines suivants :

 

  • Visibilité : IPM France est un spécialiste reconnu des bornes interactives, cependant, elle reste encore méconnue de certains grands acteurs du marché. Elle espère donc que le Pass French Tech puisse renforcer sa notoriété grâce à une aide en termes de business (relation avec les grands donneurs d’ordre publics et privés), de lien avec les administrations publiques et de communication (networking, promotion, labellisation, salons, évènements, opérations d’influence en France et à l’international).
  • Développement international : après de grands succès commerciaux en France, IPM France souhaite se développer à l’étranger sur des couples/marchés précis. Elle souhaite donc un accompagnement à l’export tant stratégique qu’opérationnel : études de marché, accès au marché ; introduction grands comptes, distribution, partenariats…
  • Innovation : afin de proposer des solutions innovantes à ses clients et de se différencier de la concurrence, IPM France doit innover sans cesse sur ses marchés cibles. Pour ce faire, elle doit s’entourer de partenaires et être épaulée de laboratoires de recherche. La PME drômoise espère donc un accompagnement structuré et de qualité afin de continuer à construire des solutions innovantes.
  • Propriété industrielle : IPM France doit assurer la protection de ses innovations. C’est un enjeu majeur pour pérenniser son positionnement. Elle a besoin d’aide dans la conduite du renfort de cette protection.

Le Pass French Tech est le programme destiné à soutenir les entreprises en hypercroissance.

 

Au sein de French Tech in the Alps, le Pass French Tech est opéré par Minalogic. Il permet aux entreprises labellisées de bénéficier d’un accès privilégié, fluide et simplifié aux offres de BPI France, Business France, Coface et/ou INPI, selon 4 axes :

  • simplicité, rapidité et priorisation (dossier de candidature unique, accès prioritaire aux services)
  • accompagnement personnalisé renforcé (interlocuteurs référents chez chacun des partenaires)
  • visibilité (mise en avant des entreprises bénéficiaires dans les communications de chaque 
partenaire)
  • financement (mise en relation avec des investisseurs, accompagnement dans la levée de fonds).

D’une durée d’un an, le Pass French Tech est déployé sur tout le territoire par les métropoles French Tech dont French Tech in the Alps fait partie. L’objectif à long-terme du programme est de parvenir à soutenir entre 100 à 300 entreprises.

Qui peut obtenir le Pass French Tech ? 

 

Les critères pour bénéficier du Pass French Tech sont :

  • 2 ans d’exercice minimum
  • Un chiffre d’affaires compris entre 100k€ et 50m€
  • Un modèle économique à très fort potentiel
  • Un chiffre d’affaires en hyper-croissance (croissance entre 25 et 100% du chiffre d’affaires, tous les ans, sur 3 ans)
  • Les start-up qui ont levé plus de 20M€ peuvent également obtenir le Pass French Tech !

Le 25 septembre dernier, les start-up lauréates du Pass French Tech étaient reçus à Matignon par le Premier Ministre et le Secrétaire d’Etat au Numérique. Wizbii, Une Petite Mousse et ShortEdition avaient répondu présents ! 

Bonus bourse French Tech

Recevez les meilleurs conseils des start-up qui l'ont décrochée!

Veuillez confirmer votre abonnement en cliquant sur le lien reçu dans votre boite mail.