Au début du mois de juillet, avait lieu au Totem la finale régionale du “Concours Start-up Enedis 2018“, ouvert aux start-ups et PME innovantes. Et c’est à l’issue d’un ultime pitch départageant les 8 meilleurs projets, que les deux lauréats ont pu être annoncés, parmi lesquels Activity Lab, qui occupe 🏆 la première place 🏆 !

A ce titre, la start-up remporte 15 000 € valorisés en contrat POC, et sera appelée avec le second lauréat régional à participer à la grande finale nationale organisée en région parisienne à l’automne.

Activity Lab, c’est quoi ?

Activity Lab c’est la solution la plus efficace pour améliorer sa santé grâce à l’activité physique.

Cette solution est composé de 3 éléments complémentaires 

  • une méthode d’entrainement innovante,
  • un assistant numérique pour les professionnels de santé 
  • un réseau de coach offrant les services Activity Lab auprès du grand publique et au sein des entreprises.

Vous nous présentez l’équipe ?

Daniel Mercier

Daniel Mercier

Co-fondateur - Président et directeur scientifique ; co-créateur du test navette Leger-Mercier et ancien entraîneur de l'équipe d'athlétisme du Canada

Pierre Mignot

Pierre Mignot

Co-fondateur - Directeur général et directeur technique ; ingénieur informatique et ancien expert des objets connectés chez Somfy

Nelson Rioux

Nelson Rioux

Co-fondateur - Directeur filiale canadienne et data analyst ; spécialiste des CRM et ancien responsable des technologies Groupwar chez Lafarge

Antoine Verron

Antoine Verron

Ingénieur d'affaires

Claire Lamand

Claire Lamand

Stagiaire #Biotech

Les 3 co-fondateurs se sont rencontrés au travers du sport.

Nous côtoyons des athlètes de haut niveau et il nous était impossible de ne pas faire de liens entre leur bonne santé et leur pratique sportive. A coté de ca, nous voyons beaucoup trop de personnes essayer de reprendre en main leur santé mais échouaient à se mettre au sport : difficulté de l’effort, résultats trop faible et perte de motivation par manque de diversité des entrainements.

Daniel en tant qu’entraineur avait la réponse à tous ces problèmes, mais il lui était impossible de répondre à toutes les demandes. Nous avons décidé de nous associer pour diffuser notre vision de l’activité physique et promouvoir nos méthodes auprès des professionnels de santé et de l’activité physique.

 

Comment ça marche ?

Notre méthode se base sur une très forte personnalisation dans la prise en charge de l’utilisateur. Un programme commence toujours par une évaluation de la condition physique de la personne utilisatrice. Cette évaluation est contrôlée par un assistant numérique afin d’en garantir sa fiabilité. A la suite de l’évaluation, un bilan personnel est généré et envoyé par mail.
Ensuite, le professionnel crée un plan d’entrainement. L’application va venir personnaliser ce plan d’entrainement au regard des résultats de l’évaluation qui a été faite, et en adaptant l’évolution en fonction du profil de la personne.
 
Le plan d’entraînement constitue ainsi la base du programme à suivre ; mais il est amené à évoluer d’un entrainement à un autre, pour tenir compte du ressenti de l’utilisateur. 
Pour terminer, à la fin de chaque plan (entre 8 et 12 semaines), une nouvelle évaluation est faite, afin d’obtenir une mesure objective de la progression.
Dans nos prochains développements, nous aimerions augmenter l’implication des utilisateurs, en leur donnant notamment un accès vers leur plan d’entrainement sur l’application, qui leur permettra notamment de visualiser leur progression, et accéder à des entrainements à faire en autonomie.

 

Qui sont vos clients, et que leur apportez vous ?

Nos premiers clients sont les kinésithérapeutes et les éducateurs physiques en centre de rééducations. Nous leur apportons deux choses : un système d’évaluation de la condition physique simple et fiable, et une méthode efficace pour améliorer leur condition physique.

L’un de nos utilisateurs a fait un test sur 20 patients dans une clinique. En 2 mois, elle a observer une amélioration de la condition physique 4x supérieur en comparaison à ses précédents résultats. Depuis, elle ne travaille plus sans notre assistant numérique.

 

Aujourd’hui, nous voyons que le marché du sport-santé gagne en maturité, en particulier avec l’arrivé du sport sur ordonnance. Pour se faire une place de choix sur ce marché émergeant, nous recherchons deux choses : des investisseurs et des partenariats avec des assurances santé et des mutuelles.

Pouvez-vous nous dire deux mots sur votre actu ?

Nous avons récemment créé une nouvelle activité pour les entreprises : un programme de prévention santé basé sur l’activité physique. Après un projet pilote avec le CEA en 2017, nous proposé cette solution à Enedis lors de leur concours Startup 2018. Notre projet a gagné le 1er prix lors de la phase régionale.

Rendez-vous en fin d’année pour le concours national.

 

Le Concours Start-up Enedis 2018 en deux mots…

Le concours a pour objet d’accélérer le développement des nouvelles solutions (relation clients & services aux territoires, performance industrielle, ressources humaines, et santé/sécurité) et de faire émerger de nouveaux leviers pour la performance et la satisfaction des clients dans le contexte de transition énergétique et numérique.

Comment peut-on vous suivre ?

Sur notre site web vous retrouverez nos produits, services et les bases de notre méthode  : www.activitylab.com

Vous y retrouverez aussi nos activités et les événements important dans la section « Actualités » ou sur nos pages facebook et LinkedIn. 

C’est quoi l’histoire de Activity Lab ? D’où vient ce nom ?

Notre projet a vu le jour à l’initiative de Daniel Mercier, entraineur sportif de haut niveau et co-auteur du réputé Test-Navette. Après s’être consacré exclusivement aux professionnels, Daniel Mercier souhaitait permettre à un public le plus large possible de bénéficier de ses méthodes.

Pierre Mignot et Nelson Rioux l’ont rejoint afin de numériser l’ensemble de ses savoirs, les promouvoir et apporter ainsi au milieu sportif et médical un outil incontournable.

Le nom a été choisi afin de représenter la fusion du sport et de la santé. Mais nous souhaitons éviter le terme de sport, qui pour certaines personnes rappel des mauvais souvenirs vécu lors de la scolarité.

Quelles ont été les étapes clés dans votre développement ? 

Automne 2014 rencontre des 3 fondateurs se connaissant de longue date autour d’une projet d’application mobile pour l’évaluation de la condition physique.

Juin 2015 création d’Activity Lab SAS

Janvier 2016 première application mobile pour l’évaluation de la condition physique

Mars 2016 : obtention de la bourse French Tech, opérée par la BPI

2017 : première version de notre assistant sur iPad permettant l’évaluation et l’entrainement en groupe

mi-2017 : projet pilote du sport en entreprise avec le CEA

Fin 2017 : Prêt d’honneur GAIA et emprunt bancaire pour accélérer la commercialisation de nos services en entreprise.

Début 2018 : premier bureau au Totem de French Tech in the Alps-Grenoble.

Printemps 2018 : création de notre réseau grenoblois d’intervenants pour créer un écosystème sport-santé local.

Quelles sont vos perspectives d’avenir ?

Fin 2018 : compléter notre écosystème grenoblois afin de pouvoir prendre en charge toutes les demandes locales.

2019 : développement de notre écosystème sur le reste de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Bonus bourse French Tech

Recevez les meilleurs conseils des start-up qui l'ont décrochée!

Veuillez confirmer votre abonnement en cliquant sur le lien reçu dans votre boite mail.