Le magazine « Présences » réalise un supplément « Digital Grenoble » de 2 x 20 pages qui sera publié avec le numéro de septembre 2015. Ce supplément en Français et en Anglais, présentera la dynamique du numérique à Grenoble.

En avant première voici l’éditorial rédigé par Jean-Pierre Verjus.

Rendez-vous en septembre et bon été !

Digital Grenoble, l’incarnation d’une belle idée

Grenoble et sa grande agglomération sont donc identifiées désormais comme une métropole numérique en France et à l’international, ce qui constitue un aboutissement naturel pour une des dix villes au monde qui, au tournant des années 50, ont vu naître l’informatique. Le numérique grenoblois, assis sur un secteur informatique puissant et reconnu, intègre les technologies informatiques (matérielles et logicielles) dans les pro- duits et les services de tous les domaines économiques, éducatifs et de recherche, culturels, administratifs et sociétaux. Sous l’impulsion de Grenoble Alpes Métropole, nous avons engagé dès 2011 un vaste rassemblement d’acteurs (618 à ce jour sont inscrits dans notre annuaire), dont les plus actifs ont consacré bénévolement environ 5 000 heures de leur temps à construire le dossier de Digital Grenoble jusqu’à sa labellisation en novembre 2014 et, depuis cette date, encore 5 000 heures à incarner cette belle idée dans une structure pérenne, installée au Totem dès septembre 2015. Dans l’esprit de la French Tech, composée désormais de 14 métropoles numériques (quatre métropoles se sont ajoutées en juin 2015 aux neuf labellisées en novembre 2014 – dont Grenoble – et à Paris) et de quatre écosystèmes thématiques, il nous reste à promouvoir et accompagner l’éclosion de start-up du numérique, leur transformation en PME voire en ETI ou en champion, la croissance de toutes les PME et ETI numériques existantes et la transformation numérique des entreprises traditionnelles.

Jean-Pierre Verjus Digital Grenoble

 

Jean-Pierre Verjus

Président de Digital Grenoble