Trouver une colocation n’aura jamais été aussi simple. A l’occasion de la sortie de l’appli de Wattamate,  la start-up qui veut vous aider à trouver le colocataire idéal, nous avons décidé de poser quelques questions à l’équipe, afin d’en savoir plus sur cette entreprise prometteuse, accélérée “hors les murs” par le Village by CA SRA !

 

Wattamate, c’est quoi ? 

Wattamate c’est LA startup dédiée à la colocation ! Pour la petite histoire, on est plus ou moins un français sur six à vivre en colocation et on compte 20% de nouveaux adeptes chaque année. Evidemment la variable “budget” est un argument incontournable… mais pas seulement. Ne pas vivre seul(e), profiter d’un logement plus grand, mieux situé… Des raisons souvent évoquées qui font de la colocation un mode de vie à part entière. D’autant plus que si les étudiants représentent 45% des colocataires, les jeunes actifs forment désormais 54% des effectifs !

Du coup, des petits malins allaient bien finir par s’intéresser au sujet… Et c’est là qu’arrive Wattamate !

La team se fixe pour mission de réinventer le modèle de la colocation en améliorant l’expérience des utilisateurs et en optimisant l’activité des acteurs du marché immobilier. 

Concrètement : 

  • Côté utilisateurs, il s’agit de les aider à trouver une colocation idéale. Dans un premier temps, après qu’ils aient renseigné un certain nombre de critères sur eux et sur leurs attentes vis-à-vis de leurs futurs colocs, l’application leur propose de matcher avec plusieurs profils, grâce à un algorithme qui fonctionne par ressemblance et par complémentarité. Deuxième étape : une fois les teams de colocs formées, l’appli les fait basculer sur un autre module dédié aux biens immobiliers. Les colocs vont pouvoir candidater à des logements ouverts à la colocation et qui correspondent aux critères de tous les membres. Enfin, dernière étape, une fois le logement de leur rêve trouvé, les colocs vont créer leurs dossiers locatifs dématérialisés sur notre plateforme sécurisée et les pusher directement au bailleur qui gère le bien en question. #CQFD

A noter : d’ici la fin de l’été, les colocations déjà formées qui souhaitent accueillir un nouveau coloc (turn over oblige), pourront déposer des chambres sur la plateforme !

  • Mais Wattamate, c’est aussi une solution pour les professionnels de l’immobilier ! Côté bailleurs, le service a pour vocation de leur faciliter l’accès au marché, en plein boom, de la colocation. En effet, le système tend à optimiser leur activité, notamment en :

-diminuant les risques locatifs grâce à la plateforme de dépôts de dossiers dématérialisés

-libérant du temps, traditionnellement dédié aux tâches administratives, pour des missions plus stratégiques pour l’agence

-augmentant la visibilité des bailleurs auprès d’une cible qualifiée, sur une interface mobile.

Et ce n’est que le début  😉

 Vous nous présentez l’équipe ? 

Wattamate c’est d’abord Morgan & Alex, les deux co-fondateurs.

Morgan Melchilsen c’est le visionnaire de la start-up, et accessoirement un fournisseur d’idées sorties de nul part. Ancien hockeyeur de haut niveau (on ne saurait trop vous conseiller d’aller voir jouer son équipe, les Brûleurs de Loups #BDL ), il est l’incarnation même de son sport : engagement, leadership, persévérance ! Au quotidien, il en garde une capacité à anticiper le jeu, imaginer des connexions et, soyons clairs, à foncer ! 

Alexandre Tsigris (#PapaDesWattas), incarne l’autorité bienveillante de Wattamate. Il faut dire qu’il peut compter sur deux décennies dans l’industrie high-tech, à l’international s’il vous plaît, pour manager avec méthodes et humour son équipe (Ahhhhhh… les fameuses blagues du jeudi ). Convaincu que Morgan a de la magie dans les idées, il a rejoint sans hésiter l’aventure il y a trois ans et s’emploie depuis à faire grandir et à processer la startup.

Wattamate, c’est aussi une équipe qui accompagne/challenge les co-fondateurs. Le collectif, aussi hétérogène que complémentaire, travaille depuis 5 mois pour sortir une app qui va casser la baraque (de la colocation)… et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un #JoyeuxBordel 

La team :

Bilal Harouchi – CMO #Acquisition #Analytics #ROI #InterfaceAddict

Olivier Fischer – Head of Sales #Business #Partners #RelationsClients #BackPacker

Julie Mourrier – Head of Communications #Brand #StratComm #Influenceurs #Hashtag

Luc Pittier – Finance & Administration #LhommeQuiComptaitPlusViteQueSonOmbre

Olivier Locufier – CTO #StratTechno #StratProduit #MethodMan

Nabilha Ounissi – Product Manager #Produit #Tech #Dev #MethodWoman

Sans oublier Margot, François, Clément, Oussama et Flavien, nos stagiaires chéris, sans qui Wattamate n’avancerait pas aussi vite ❤

Et enfin, pensée particulière pour Lucho, mascotte unanimement adoptée par l’équipe, qui se balade autant dans les locaux que sur notre compte instagram. Trop #kawaii

Pouvez-vous nous dire deux mots sur votre actu ? 

ON SORT L’APP !!!!!  Elle sera dispo début juillet sur les stores !

Sinon, pour les plus impatients, il y a aussi notre landing page pour se pré-inscrire : www.wattamate.com #PressionMax

Comment peut-on vous suivre ? 

Comme toute startup qui se respecte, Wattamate a des comptes sur plusieurs réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter et Linked In (c’est facile, c’est toujours Wattamate). N’hésitez pas à nous follow, en plus on écrit des trucs marrants et on fait des photos un peu rigolotes.

C’est quoi l’histoire de Wattamate ? D’où vient ce nom ?

Ahah !!! On nous pose souvent la question (et je ne te parle pas de la prononciation à la française !) 😉

Alors pour la petite histoire, la startup est née dans l’esprit de Morgan, justement parce qu’il galérait pour trouver une solution de logement satisfaisante (jusque-là logique). En effet, dans une précédente vie professionnelle, Morgan travaillait loin de son appart (genre dans un département différent) et devait donc passer sa semaine à l’hôtel. Autant vous dire qu’au bout de 3 semaines de plateau-repas / télé, dans sa chambre aseptisée… c’est devenu compliqué ! Il s’est donc décidé  à partager un appart avec d’autres personnes dans sa situation, et là : pas de service répondant à son besoin. C’était le début de Wattamate.

Sinon pour le nom, Wattamate (what-a-mate / quel coloc) : c’est un clin d’œil au monde du hockey ! Et oui, l’ancien joueur de haut niveau a voulu rendre hommage à son sport et notamment à l’enthousiasme des commentateurs sportifs anglo-saxons, qui ovationnent les actions de jeu : What a goal ! What a mate !

Quelles ont été les étapes clés de votre développement d’entreprise ?

Début 2015 : Naissance de l’idée

Début 2016 : Arrivée de Alex 

Juin 2016 : Incubation au Tarmac – Inovallée. Au Tarmac, on allait évidemment chercher des infrastructures et de la logistique. Mais vite, on a réalisé que bénéficier de la dynamique start-up (on a plein de copains au Tarmac ❤) nous permettait de challenger nos idées et d’avancer sur le projet.

Novembre 2017 : Création de la SAS

Décembre 2017 : Levée de fonds de 1 million et installation dans nos locaux au centre de Grenoble

Janvier 2018 : Wattamate est sélectionnée pour intégrer l’accélérateur du Village by CA SRA en hors murs. Quand on a intégré le Village by CA SRA, en hors murs, la start-up et le produit était quasi finalisés. Du coup, c’est surtout le réseau qu’on peut se faire, à travers les intervenants et les évènements, qui est porteur pour nous. C’est important de faire partie de l’écosystème, ça amène de nouvelles opportunités.

Février 2018 : Arrivée de 3 nouveaux (et premiers) collaborateurs.

Juillet 2018 : Sortie de l’application !

Quelles sont vos perspectives d’avenir ? 

D’ici fin 2018, Wattamate veut passer la vitesse supérieure et multiplier les villes où l’appli est présente.

Parallèlement , de nouvelles features seront ajoutées (mais si on vous en parle maintenant…. Bah c’est plus nouveau).

Sinon en 2019, le plan c’est de conquérir le mondeeeee …. plutôt vers l’infini et au-delà, mais avec des colocs.

Voilà …en gros.

Une musique à nous conseiller ?

Ca c’est vraiment une question pas cool… Premièrement parce que personne n’a les mêmes gouts dans l’équipe (merci pour la battle de sons dans l’open space). Ensuite parce que forcément ça a fini par une mauvaise idée. Du coup, on vous laisse vous débrouiller avec ça :

Bonus bourse French Tech

Recevez les meilleurs conseils des start-up qui l'ont décrochée!

Veuillez confirmer votre abonnement en cliquant sur le lien reçu dans votre boite mail.